1995

Deux anciens salariés de la bijouterie industrielle Flamand créent la société CTE, la Charentaise de Traitement Electrolytique qu'ils développent auprès d'une clientèle fidèle de bijoutiers, joailliers, antiquaires et restaurateurs de meubles.
 

2008 

Eva Loyseau, jeune poitevine de 31 ans, rachète CTE en tant qu'entreprise individuelle afin de péréniser l'activité et moderniser l'atelier.
 

2009

Voit l'heureuse arrivée d'un associé, Sylvain Chastagnol.
 

2012

L'entreprise évolue, Sylvain Chastagnol travaille désormais avec Florent Loyseau pour développer les activités de réargenture et de rhodiage.
 

2013 

Arrêt des activités de placage or et dorure. L'entreprise se recentre principalement sur les travaux d'argenture, rhodiage et chromage pour rester compétitive.
 

2014

Reprise des ateliers par PARADOXE (SAS SOFRONEG) fabricant d’orfèvreries de naissance et orfèvreries de table pour CHR, réparations et réargenture. Remise en fonctionnement de la chaîne de placage or et dorure. Recentrage sur l’activité du traitement de surface pour la bijouterie, la maroquinerie, l'industrie textile, l'orfèvrerie...
 

2017 

L'entreprise prend possession des ses nouveaux locaux en Dordogne (24) plus appropriés à son activité et aux normes en vigueur pour l'environnement, et devient un vrai partenaire pour les créateurs ou les fondeurs avec un atelier regroupant l'ensemble des services nécessaire à la finition.
dscn0029
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
logo cte
7, chemin de la Cadue - La Borie Sud
24110 Saint Astier
Tél : 05.53.46.30.01 
Lundi au vendredi
9 h - 12 h et  13 h  - 18 h 30 
Samedi
Sur rendez-vous
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
© CTE - Paradoxe ou Agence Web Quomodo 2019